Presbytie : n’en faites pas une maladie

Vous lisez les bras de plus en plus tendus devant vous, avec un besoin accru de lumière ? Environ 70 % des plus de 45 ans connaissent ce phénomène bien naturel : la presbytie.

Presbytie : n’en faites pas une maladie

" Myope et depuis peu presbyte, je devais enlever mes lunettes pour voir de près. J'ai trouvé la solution. Avec les verres progressifs, je vois à toutes les distances ! "
 
Jean , 50 ans

Un grand classique !

Difficulté à voir de près, la presbytie n'est pas une maladie mais une évolution naturelle de la vue, qui se manifeste à partir de la quarantaine et se stabilise vers 70 ans. Directement liée à l'âge, elle est due à une moins bonne capacité de mise au point du cristallin. Avec le temps, il devient plus rigide, s'épaissit et perd de son élasticité. Sa faculté de mise au point sur les objets proches diminue.

Qui est concerné ?

Défaut visuel le plus fréquent au monde, la presbytie peut toucher tout le monde passé 40 ans ! Passé cet âge, le vieillissement du cristallin s’accélère. Toutefois, un hypermétrope sera presbyte plus tôt que les autres. Quant aux myopes , ils auront l'avantage d'être presbyte plus tard, avec même l'impression de mieux voir de loin, puisque la zone de netteté (de près) s'éloigne ! Quoi qu'il en soit, que vous portiez déjà des lunettes ou non, vous devez envisager une nouvelle solution optique.

Les symptômes de la presbytie

Le premier signe de la presbytie est directement lié à la lecture. Une personne atteinte aura besoin d’allonger les bras pour parvenir à lire. Son œil n’arrive plus à reconstituer une image parfaitement nette. En cas de presbytie, le patient constate ainsi une perte d’accommodation, ou d’ajustement entre vision de loin et vision de près.

Un médecin ophtalmologiste pourra confirmer le diagnostic de la presbytie en examinant la rétine présente au fond de l’œil.

Quelles options ?

  • Les demi-lunes, des petites lunettes équipées de verres unifocaux sont pratiques pour les travaux de précision (couture, lecture, modélisme). Mais elles ne permettent pas de voir au-delà de 50 cm.
  • Les verres mi-distance offrent une vision de près parfaitement nette et une large vision intermédiaire, jusqu'à 2 mètres, pour le travail sur ordinateur, pour cuisiner ou pour bricoler.
  • Les verres progressifs, constitués de trois champs de vision (de près, intermédiaire et de loin), permettent de voir net à toutes les distances sans changer de paire de lunettes.

Et la solution « invisible »...

Les lentilles progressives vous apportent une totale liberté de mouvement. Elles sont idéales pour le sport, les vacances, les soirées et peuvent être portées en alternance avec votre paire de lunettes. Les lentilles de contact sont délivrées sur prescription de l'ophtalmologiste.