Quand vos yeux en disent long

Regard en biais, frottement des yeux, jeu avec les lunettes… Tous ces petits gestes ont une signification. Mieux vaut les connaître pour éviter les impairs à l’occasion d’un entretien professionnel ou d’un rendez-vous galant.

Pour décoder ces gestes inconscients, révélateurs de notre personnalité ou de notre état d’esprit, un véritable mode d’emploi existe : la programmation neurolinguistique (PNL). Un ensemble de connaissance sur les comportements et le sens qu’il est possible de leur attribuer.

Entre pro

  • La réunion avec votre manager commence, vous devez le convaincre de vous accorder une promotion pour le travail acharné que vous avez fourni ces derniers mois. Alors que vous plaidez votre cause, vous tenez vos lunettes enfermées dans votre main. Attention, ce geste, semble-t-il anodin, a tendance à prouver que vous doutez du fondement de votre demande.

 

  • Le job de vos rêves est à portée de main… Mais, lorsque vous vous entretenez avec le recruteur de vos innombrables compétences et références, votre regard devient fuyant. Il pourrait croire que vous en rajoutez, voire même que vous ne lui dites pas toute la vérité. Si vous êtes sûre de vous, ne le lâchez pas du regard. Vous n’en serez que plus convaincante.

 

  • Pause déjeuner interminable avec un collaborateur trop bavard qui tente de vous prouver par A plus B que la chemise à fleurs est l’avenir de l’homme. Vos yeux s’égarent vers la gauche. Vous êtes en train de lui laisser entrevoir votre contrariété.

 

  • Une nouvelle assistante vient d’arriver. Immédiatement, vous lui avez fait photocopier les 300 pages du rapport annuel en 10 exemplaires… et en recto verso bien sûr ! Lorsqu’elle vous demande une pause, vous refusez en plissant les yeux : un regard peu amical qui pourrait trahir une personnalité légèrement intransigeante. Pour éviter qu’elle ne vous prenne en grippe dès le premier jour, adoucissez votre regard et accompagnez le refus d’un sourire. Une main de fer dans un gant de velours…

 

Avec Jules

  • · Don Juan vous a invitée à boire un verre : il vous parle de son chalet à Courchevel et de sa Lamborghini qu’il n’utilise qu’à Saint-Trop’ où il a une villa… Vous vous frottez les yeux avec le dos de votre index, le coude en appui sur la table. Vous êtes dubitative et vous avez certainement raison !

 

  • · Roméo vous a invitée au cinéma et vous avez peur de passer pour une intello avec vos lunettes ? Quelle idée ! Portez-les fièrement : plutôt que de ne rien comprendre au film, faute d’avoir pu lire les sous-titres sans vos lunettes, vous en discuterez avec passion autour d’un bon dîner.

 

  • · Et pour finalement le séduire, jetez-lui de temps à autre des regards charmeurs par-dessus votre monture. Plongez enfin vos yeux dans les siens : vous ne vous quittez plus du regard… C’est clair : le courant passe entre vous !