Oculus Rift et réalité virtuelle : un danger pour les yeux ?

oculus rift

La Paris Games Week – le salon français des jeux vidéo – s’est terminée ce dimanche 2 novembre. Au programme, les dernières nouveautés sur consoles de jeu avec entre autres, le très attendu test de l’Oculus Rift, le masque de réalité virtuelle.
 

Le principe de l’Oculus Rift

L’Oculus Rift est un masque muni d’un écran plat numérique qui recouvre entièrement les yeux. L’image proposée à chaque œil par des lentilles est « déformée » pour lui donner un aspect sphérique et rendre la vision de l’environnement plus réaliste. Grâce à des capteurs qui détectent les mouvements de la tête du porteur, l’image projetée sur l’écran s’adapte en temps réel afin de produire l’illusion d’une immersion dans la scène restituée.

 

En résumé, si le joueur tourne la tête à droite, l’image tournera en même temps à droite. Il aura ainsi l’impression d’être dans le jeu.

 oculus rift

Est-il dangereux pour les yeux ?

Outre le « mal de la réalité virtuelle » appelé cinétose, qui peut amener étourdissements et nausées, la courte distance entre l’écran et les yeux et la 3D engendrent rapidement une fatigue visuelle. C’est pourquoi il est  préconisé de ne pas porter le masque et jouer pendant une durée prolongée.

Mais contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’Oculus Rift, dans le futur, pourrait même aider à corriger des problèmes de vue : le strabisme et l’amblyopie ! En effet, le développeur James Blaha a lancé un projet nommé Diplopia visant à « muscler » et à rééduquer l’œil grâce à une série d’applications. Une de ces applications afficherait sur l’écran du masque des éléments avec des niveaux de contrastes différents pour chaque œil, ce qui obligerait le cerveau à compenser les informations et donc à muscler l’œil « paresseux » et à aider à rétablir l’axe de l’œil dévié.

Attention cependant, l’étude sur laquelle s’appuie James Blaha et qui démontre que des résultats sont visibles à l’œil nu au bout de 2 à 3 semaines (soit 6 fois plus efficace que la méthode traditionnelle qui consiste à masquer l’œil sain pour faire travailler l’œil « paresseux ») n’est pas liée à un organisme médical et est donc à prendre avec précautions.

L’Oculus Rift et son évolution sont toutefois à surveiller de près dans le domaine de l’optique !