On m’a dit qu’on pouvait changer de lunettes sans aller chez l’ophtalmo…

C’est vrai ! Pour remplacer vos lunettes, plus besoin obligatoirement d’une ordonnance d’ophtalmologiste. Votre opticien Krys peut adapter vos verres correcteurs, à condition que vous soyez âgés de plus de 16 ans et que vous lui présentiez une prescription médicale de moins de 5 ans (moins de 3 ans pour les patients âgés de plus de 42 ans) et que ce ne soit pas pour des premiers verres progressifs. Votre opticien peut même changer vos verres correcteurs si vos lunettes ne sont plus adaptées et si aucune mention contraire n’apparait dans l’ordonnance. En cas de changement du degré de correction de vos verres, l’opticien est toutefois tenu d’en informer votre médecin ou ophtalmologiste.

De plus, dans le cas d'une perte ou d'une casse, et si l'urgence est constatée, en l'absence de solution médicale, il est possible de refaire faire vos lunettes sans ordonnance. Renseignez-vous auprès de votre opticien !

visite ophta

Attention, votre médecin peut s’opposer au renouvellement avec adaptation par l’opticien si vous présentez certaines affections telles qu’une forte myopie, un glaucome, une cataracte, un diabète, ou si vous prenez un traitement médicamenteux de longue durée comme par exemple des corticoïdes. En effet ces cas de figure nécessitent des visites régulières chez votre ophtalmologiste

Si vous avez plus de 40 ans et que vous éprouvez des difficultés à lire, prenez d’abord rendez-vous avec votre ophtalmologiste, il s’agit peut-être d’une presbytie débutante.

Vous devez obligatoirement prendre rendez-vous avec un ophtalmologiste :

  • si vous n'avez jamais reçu de prescription médicale ;
  • si vous avez moins de 16 ans et que votre prescription médicale date de plus de 1 an ;
  • si vous avez entre 16 et 42 ans et que votre prescription médicale date de plus de 5 ans ;
  • si vous avez plus de 42 ans et que votre prescription médicale date de plus de 3 ans ;
  • si votre ophtalmologiste ou votre médecin a exprimé son désaccord à tout changement de correction par l’opticien dans son ordonnance ;
  • si l’opticien décèle une presbytie jusqu’alors inconnue

 

Dans tous les cas, conservez précieusement l’original de votre ordonnance et n’oubliez pas que le contrôle de la vue que réalise votre opticien ne remplace pas le suivi régulier de votre ophtalmologiste ! Car lui seul peut procéder à des examens pour déterminer l’état de santé de vos yeux.