Comprendre son ordonnance

Vous sortez de chez votre ophtalmologiste et vous avez en poche votre sésame pour acheter votre nouvelle paire de lunettes. Pourtant, quand vous y regardez de plus près, vous ne comprenez pas tout et vous êtes surpris par la combinaison de chiffres, de lettres et de signes qui composent la prescription. Mais dans quelle langue étrange communiquent votre ophtalmologiste et votre opticien ? Rassurez-vous ! Les opticiens Krys sont là pour vous aider à la décrypter et pour répondre à toutes vos questions !

Les abréviations utilisées sur votre ordonnance :

Tout d’abord, votre médecin utilise des abréviations pour simplifier la prescription. Pour vous ce ne sont que des hiéroglyphes ? Pas de panique, en voici la définition !

OD : Oeil Droit OG : Oeil Gauche ODG : Oeil Droit et Gauche VL : Vision de Loin VP : Vision de Près AV : Acuité Visuelle ADD : Addition SPH : Sphère     CYL : Cylindre VI : Vision Intermédiaire D ou DIA : Diamètre de la lentille R° ou RC : Rayon de la Courbure de la lentille

Les chiffres : une indication sur votre défaut visuel

Les chiffres qui accompagnent les abréviations vous indiquent l’importance de votre défaut visuel. Plus ces chiffres sont proches de 0, plus votre trouble est faible. En revanche plus les chiffres sont éloignés de 0 plus votre correction est forte. Sachant que les troubles visuels les plus courants se situent entre + 2.00 et – 2.00. Ces valeurs s’expriment en dioptries, l’unité de mesure de correction de vos verres.

Conseil d’opticien : Plus la correction est élevée, plus les verres correcteurs seront épais. A partir d’une valeur de correction de 2.50, nous vous recommandons de choisir un verre aminci pour réduire l’épaisseur, le poids et le grossissement de vos verres.

Les signes utilisés sur votre prescription

Les signes utilisés sur votre ordonnance par votre médecin désignent votre défaut visuel. Voici une illustration permettant de mieux les comprendre.

lire une ordonnance

Les mentions spéciales

Une nouvelle mention a récemment fait son apparition sur les ordonnances, elle concerne le renouvellement de votre équipement par votre opticien dans un délai de trois ans, sans consultation préalable chez l’ophtalmologiste. Il est prévu que votre médecin puisse spécifier certaines restrictions ou s’opposer au renouvellement. S’il le fait c’est qu’il juge plus prudent de refaire un examen visuel complet avant que vous puissiez vous offrir vos prochaines lunettes !

Nous espérons que ces quelques conseils vous permettront de mieux comprendre votre ordonnance et dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre opticien !