Je suis allergique au pollen ! Comment prendre soin de mes yeux ?

Le printemps est de retour et avec lui arrivent des troubles dont vous vous seriez bien passé… Vos yeux sont hypersensibles ? Rouges ? Larmoyants ? Ne vous faites pas de soucis, bien que gênantes et parfois pesantes sur le moral, ces allergies sont très fréquentes au sein de la population. En effet, on estime que 20 à 25% de la population française souffre d’une maladie allergique. 

allergie au pollenQu’est-ce qu’une conjonctivite saisonnière ?

Dès qu’elle rentre en contact avec un allergène, une personne allergique présente une hypersensibilité voire des démangeaisons, l’impression d’avoir un grain de sable dans l’œil mais aussi des yeux rouges, larmoyants et des paupières gonflées.

Au printemps, lorsque la nature se réveille, il est très fréquent d’avoir ce type de réactions, souvent accompagnées de rhinite allergique autrement appelée « rhume des foins ».

Pour traiter les symptômes, il faut éviter le plus possible d’entrer en contact avec les allergènes. Cependant il est très difficile de les faire disparaitre complètement car ils sont partout dans notre environnement. Voici tout de même quelques astuces pour vous aider.

En cas d’allergie, quelques conseils pour prendre soin de vos yeux !

  • Evitez d’entrer en contact avec les allergènes quand c’est possible
  • Portez des lunettes de soleil lorsque vous êtes à l’extérieur
  • Evitez de faire du sport à l’extérieur
  • Portez un masque de protection quand vous tondez la pelouse ou faites du jardinage
  • Fermez vos fenêtres pour éviter de faire rentrer le pollen dans votre logement
  • Roulez en voiture avec les vitres fermées
  • Un lavage régulier de vos yeux avec des produits sans conservateur vous permettra d’augmenter votre confort et de diluer les allergènes.
  • Brossez-vous les cheveux avant de vous coucher

 

Sachez également que les pollens sont en suspension dans l’air les jours chauds et ensoleillés et que le taux de pollen est plus faible les jours de pluie ou par temps froid et humide. Vous n’aurez ainsi plus de raison de vous plaindre du mauvais temps !

N’oubliez pas de parler de votre problème à votre médecin ou à votre ophtalmologiste qui pourront évaluer si vos symptômes correspondent bien à une allergie et pourront vous prescrire le traitement le plus adapté.