Anomalies visuelles ? Pensez à faire dépister votre enfant !

Anomalies visuelles : n’attendez pas pour faire dépister votre enfant
Certains parents pensent qu’il est impossible de détecter des anomalies visuelles avant que leur enfant n’atteigne l’âge de 6 ans ! C’est pourtant la période la plus propice pour le faire. D’autant que plus le dépistage est précoce, plus les chances d’amélioration sont grandes.

Voici quelques conseils de votre opticien Krys pour mieux identifier les troubles visuels de votre enfant.

 

1

 

 

SACHEZ RECONNAÎTRE
LES PREMIERS SIGNES

 

S’il n’est pas toujours simple de détecter les anomalies visuelles chez l’enfant, il existe des signes, dits signes d’appel, qu’il est important de surveiller selon son âge.

Avant les quatre mois de votre enfant
Surveillez la présence d’un strabisme, l’errance du regard ou encore des absences de clignement des yeux ou de réflexe.

Dès l’âge de 6 mois
Observez sa fréquence à cligner des yeux, à fermer régulièrement un œil. Soyez également attentifs à son rapport avec son environnement et son entourage.

À partir de 2 ans
Sachez que la fatigue, les problèmes de coordination ou encore des problèmes de lecture peuvent-être des signes d’appel.

 

 

N’ATTENDEZ PAS POUR
CONSULTER UN SPÉCIALISTE

 

 

2

 

Si vous détectez des signes d’appel ou si vous choisissez de faire dépister votre enfant en raison de vos antécédents familiaux, sachez que le plus tôt sera le mieux. En effet, si le traitement commence après l’âge de 8 ans, il ne permettra pas à l’enfant de recouvrir toutes ses capacités visuelles.

 

Seulement 1 jeune sur 5 porte ses lunettes ou ses lentilles pour conduire.

 

3

 

 

SACHEZ QUE LES TROUBLES
VISUELS APPARAISSENT DÈS
LE PLUS JEUNE ÂGE

 

Les troubles fréquents chez les jeunes enfants sont l’amblyopie et le strabisme.
Dans le cas de l’amblyopie, l’enfant possède une insuffisance de certaines aptitudes visuelles qui ne sont pas améliorables par correction optique.
Le strabisme, en plus d’être un problème esthétique, correspond à une déviation des axes visuels et altère ainsi la vue. Les troubles de la réfraction comme l’hypermétropie, la myopie ou encore l’astigmatisme comptent également parmi les troubles qui apparaissent très tôt.

 

 

N’HÉSITEZ PAS À VOUS
FAIRE ACCOMPAGNER

 

 

4

 

Pensez à consulter votre médecin ou ophtalmologiste qui pourront dépister, vous conseiller, vous orienter et suivre l’amélioration de la vision de votre enfant. Votre opticien Krys, est également à votre service pour proposer à votre enfant des lunettes adaptées, en prenant en compte son rythme de vie, son confort visuel et ergonomique mais aussi ses envies, pour qu’il ait plaisir à porter ses lunettes !

 

 

Pour en savoir plus, parlez-en à votre opticien Krys.

 

MÉMO

 

 

LE CALENDRIER DES EXAMENS

 

Avant 9 mois
Consultez un spécialiste de la vue en cas de retard de développement ou anomalie dans la pupille de votre enfant

À 9 mois
Il est recommandé de pratiquer un bilan de la vue chez un spécialiste.

Autour de 3 ans
À l’entrée à la maternelle, un examen permet de vérifier la vue de votre enfant et de dépister les éventuels problèmes.

Vers 5-6 ans
À l’entrée au cours préparatoire, l’école réalise un bilan de la vue de votre enfant.