Aller au contenu principal

(= cartData.lines.length =) article articles

  • (=:: line.product.common.title || line.designation =)

    (=:: line.quantity =)
    (=:: line.amountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) (=:: line.amountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT
    *Prix magasin

Total : (= cartData.amounts.linesAmountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) (= cartData.amounts.linesAmountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT

Panier en cours de paiement

Voir mon panier

Votre panier est vide. Panier en cours de chargement...

Jusqu'au 26 octobre, la 2ème paire de marque offerte* avec les Jours Krys : j'en profite

Santé Le strabisme

Le strabisme est un défaut d’alignement des yeux : les deux yeux dévient de la direction normale du regard. C’est assez fréquent chez les enfants : il en touche environ 3 à 4%.
L'œil dévié, appelé également « paresseux », a en général une acuité visuelle plus basse, cette différence d’acuité entre les deux yeux est appelée « amblyopie ».

Si le strabisme n’est pas pris en charge dès son dépistage, l’œil « paresseux » peut rester faible de manière définitive. Il est donc important de consulter un ophtalmologiste dès l’apparition d’une déviation d’un œil. Plus la prise en charge est rapide, meilleure est la récupération.

Comment le dépister ?


Au cours du premier mois après la naissance, il est fréquent que l’enfant louche de temps en temps : ce sont les muscles de l’œil qui se coordonnent. Toutefois, un bilan visuel est obligatoire pour un enfant chez le pédiatre ou le médecin généraliste, un strabisme précoce sera peut-être décelé à ce moment-là, vous serez alors orienté vers un ophtalmologiste. Une déviation n’est pas forcément visible à l’œil nu.

De nombreux facteurs peuvent participer à son apparition : facteurs héréditaires, facteurs optiques (hypermétropie forte), prématurité, maladies oculaires, etc. il faut donc consulter un spécialiste au plus vite.

Comment le traiter ?



Tout d’abord, il faut corriger le défaut optique avec des lunettes de vue. C’est la première étape de la prise en charge du strabisme. En effet, certains strabismes peuvent être liés à une forte hypermétropie.

Ensuite, il faut identifier l'œil qui a la moins bonne acuité visuelle, celui qui voit le moins bien. En général, il s’agit de l'œil dévié dit « paresseux ». Pour améliorer la vision de cet œil, l'ophtalmologiste, avec l’aide d’une orthoptiste, le fera travailler en mettant un cache sur l’autre œil pendant plusieurs heures par jour.

L’enfant devra être scrupuleusement suivi pendant cette période. Un examen de vue sera effectué tous les 3 ou 6 mois afin de vérifier si la correction des verres correspond toujours.

Une fois que l’acuité visuelle est remontée chez l'œil dévié et en fonction du type de strabisme, l’ophtalmologiste pourra proposer une chirurgie pour réaligner l’axe de l'œil. Il s’agit d’une opération esthétique dans la plupart des cas. 

A lire aussi

  • Comment choisir mes lentilles quand je suis presbyte ?

    La presbytie est le premier défaut visuel en France : elle concerne plus de 20 millions de personnes et touche plus de 700 000 nouveaux sujets chaque année. Il devient alors nécessaire de corriger votre vue et il est possible de le faire avec des lentilles de contact !
  • On m’a dit que la myopie protège de la presbytie !

    C’est faux ! Contrairement aux idées reçues, la myopie ne protège en aucun cas de la presbytie. La presbytie ne fait pas de jaloux, elle concerne tout le monde ! Elle débute vers 44, 45 ans et peut évoluer jusqu’à 60 ans. Les opticiens Krys vous proposent une mise au point pour comprendre d’où vient cette croyance !
  • Vision trouble = défauts visuels ?

    Vous plissez les yeux en lisant cet article ? Vous vous êtes reculé de votre écran ? Vous avez souvent des maux de tête ? Si la réponse est oui, vous souffrez peut-être d’une amétropie.
  • Vrai ou faux ? On peut mettre des lentilles en étant presbyte.

    C’est vrai ! Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les lentilles de contact ne sont pas réservées qu’aux myopes et conviennent également aux presbytes. Quelle que soit l’avancée de la presbytie, il est possible de la corriger avec des lentilles, sauf si votre ophtalmologiste a détecté une contre-indication aux port de lentilles.
  • La myopie chez les jeunes : les gestes à adopter

    La rentrée des classes c’est bien, mais avec des lunettes à sa vue c’est mieux ! Aujourd’hui près d’un jeune Européen sur deux, âgé entre 25 et 29 ans, souffre de myopie. Le manque d’exposition à la lumière naturelle et le temps passé devant les écrans jouerait un rôle majeur dans l’apparition et le développement de cette pathologie oculaire en plein boom.
  • Les verres MiyoSmart

    Le verre HOYA MiYOSMART VISION est le premier verre de freination de la myopie munie de la technologie D.I.M.S. (Defocus Incorporated Multiple Segments) et est le seul verre ophtalmique qui contrôle efficacement la progression de la myopie chez les enfants.
  • Lentille MiSight

    MiSight® 1 day du laboratoire CooperVision™ possède un principe optique innovant, utilisant la technologie ActivControl®, composé de 4 zones optiques concentriques.
  • Test de vue pour dépister la myopie

    Vous ou votre enfant voyez de moins en moins bien de loin ? Prenez rendez-vous avec votre opticien Krys ou votre ophtalmologiste, ils réaliseront un test de vue pour mesurer votre acuité de loin.
  • Myopie QI

    Les personnes myopes auraient en moyenne 7 points de QI supplémentaires par rapport au reste de la population. C’est du moins ce que tendent à prouver de nombreuses et sérieuses études scientifiques, dont celle du chercheur Jon L. Karlsson de l’Institut de génétique de Reykjavik (Islande). Quels sont les autres atouts des myopes ? Krys vous les dévoile !

Vous allez nous aimer et nous suivre !

Restez informés et recevez nos offres KRYS

(= error =)

Listes d'abonnements

Votre inscription a été prise en compte

#Krys