Aller au contenu principal

(= cartData.lines.length =) article articles

  • (=:: line.product.common.title || line.designation =)

    (=:: line.quantity =)
    (=:: line.amountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) (=:: line.amountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT
    *Prix magasin

Total : (= cartData.amounts.linesAmountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) (= cartData.amounts.linesAmountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT

Panier en cours de paiement

Voir mon panier

Votre panier est vide. Panier en cours de chargement...

Jusqu’au 27 octobre, profitez de la 2ème paire de marque offerte* pendant les Jours Krys.

Santé Préserver votre capital auditif

Quels sont les risques liés à la perte de l’audition ?

Une perte auditive non corrigée peut avoir des conséquences [physiques, psychologiques et sociales], qui vont bien au-delà de la perte en elle-même.

Les premiers symptômes sont souvent une fatigue accrue, l'apparition de tensions musculaires, d'acouphènes, de maux de tête voire de vertiges et de pertes de l’équilibre.
La personne souffrant d'une perte d'audition aura tendance à se replier sur elle-même, une conséquence directe des difficultés qu'elle rencontre pour comprendre et communiquer. Cet isolement social est souvent propice à l'apparition des symptômes dépressifs qui impactent lourdement la vie personnelle et professionnelle.

Plusieurs études soulignent également que les personnes souffrant d'une perte auditive présentent des troubles cognitifs associés plus importants que les personnes équipées.

Ne devenez pas malentendant sur un malentendu

Préservez votre capital auditif, en modérant le volume, la durée et la fréquence de vos expositions aux bruits. Voici les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé sur la durée limite d’exposition par jour.

Alors quelles sont les bonnes attitudes à adopter pour préserver son audition ?

Voici quelques bons réflexes à adopter dès maintenant :

  • A la maison, chassez le bruit de votre quotidien. Ne sous-estimez pas une tondeuse, un aspirateur ou une perceuse. Et en cas de doute, ayez le réflexe de vous équiper de bouchons d’oreilles.
  • Dans les transports, mollo sur la musique. Car si vos écouteurs vieillissent, vos oreilles aussi. Notre conseil : pas plus d’une heure à la moitié du volume maximum !
  • Au travail, soyez vigilant avec le brouhaha de l’open space, le bruit des machines à café, les déjeuners entre collègues… Surtout n’hésitez pas à faire des « pauses auditives » régulières dans un environnement calme.
  • En voiture, préférez une conduite relaxante. Ne faites pas exploser les basses pour masquer les bruits extérieurs.
  • En festival ou en concert, on profite de la musique mais pas du bruit. Éloignez-vous des enceintes et portez des bouchons d’oreilles. Pour percevoir le son le plus net possible, les puristes savent…

A lire aussi

  • Qu’est-ce que la presbyacousie

    La presbyacousie est un phénomène lié à l’âge tout à fait naturel. Bien qu'elle soit le trouble auditif le plus répandu en France et dans le monde, ses conséquences ne sont pas une fatalité : de nombreuses solutions existent aujourd'hui pour la détecter à temps et la traiter.
  • Qu'est-ce que l'hyperacousie ?

    L'hyperacousie est un trouble auditif caractérisé par un dérèglement du système auditif qui provoque une hypersensibilité de l'ouïe et une intolérance à des bruits, pourtant considérés normaux par l'entourage. 
  • Qu'est-ce qu'un acouphène ?

    Vous entendez une sorte de bourdonnement ou de sifflement dans vos oreilles ou dans votre tête ? Vous souffrez probablement d'acouphènes, ces bruits fantômes qui apparaissent sans que de véritables sons n'arrivent dans vos oreilles. 
  • Les troubles de l’audition : de quoi parle-t-on ?

    Tout comme les troubles de la vue, les troubles de l’audition sont variés et peuvent affecter notre vie quotidienne. Ils peuvent avoir plusieurs origines : l’âge, une maladie héréditaire, un traumatisme…
  • Les grandes étapes de l'appareillage

    Votre ORL (Oto-rhino-laryngologiste) est le médecin spécialisé pour diagnostiquer la nature et l’origine de votre gêne auditive. En fonction du diagnostic établi, il vous conseillera sur la meilleure façon de corriger cette gêne. Dans un grand nombre de cas, il sera susceptible de vous orienter vers le port d’un appareil auditif et vous délivrera pour cela une ordonnance à remettre à l’audioprothésiste de votre choix. 

Vous allez nous aimer et nous suivre !

Restez informés et recevez nos offres KRYS

(= error =)

Listes d'abonnements

Votre inscription a été prise en compte

#Krys