Aller au contenu principal

(= cartData.lines.length =) article articles

  • (=:: line.product.common.title || line.designation =)

    (=:: line.quantity =)
    (=:: line.amountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) (=:: line.amountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT
    *Prix magasin

Total : (= cartData.amounts.linesAmountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) (= cartData.amounts.linesAmountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT

Panier en cours de paiement

Voir mon panier

Votre panier est vide. Panier en cours de chargement...

Jusqu'au 26 octobre, la 2ème paire de marque offerte* avec les Jours Krys : j'en profite

Santé Uvéite : symptômes et traitement

L'uvéite est une maladie inflammatoire de l’œil, touchant selon les cas une partie ou la totalité de l'uvée. Savoir en reconnaître les symptômes conduira à une prise en charge plus rapide.

Qu'est-ce qu'une uvéite ?



L'uvéite est peu connue puisqu’il s'agit d'une maladie rare, dont la prévalence est estimée à 100 cas pour 100 000 habitants environ.

Potentiellement dangereuse, cette pathologie correspond à une inflammation de la tunique vasculaire de l’œil, que l'on appelle uvée. Située entre la sclérotique et la rétine, cette dernière comprend l’iris, le corps ciliaire et la choroïde.

Selon la partie de l'uvée touchée, trois grandes catégories d'uvéites peuvent être distinguées :

  • L'uvéite antérieure : l'inflammation est située au niveau de l’iris (ou le corps ciliaire). C’est la pathologie la plus fréquente ;
  • L'uvéite postérieure : c'est la rétine et/ou la choroïde qui sont touchées ;
  • L'uvéite intermédiaire : elle correspond à l'inflammation du corps vitré.
Chacune de ces trois pathologies sont regroupées sous le terme d'uvéite. Elles occasionnent le plus souvent des symptômes distincts.

Les symptômes de l'uvéite



Uvéite antérieure : l’œil est rouge et douloureux. On remarque fréquemment une intolérance à la lumière et une baisse de l'acuité visuelle.

Uvéite postérieure : une sensation de flou visuel apparaît. Parfois, des taches plus ou moins mobiles perturbent la vision. Une baisse de l'acuité visuelle se fait également ressentir. Une sensation de “pesanteur” oculaire est parfois présente, ou des douleurs légères lors des mouvements de l’œil.

Uvéite intermédiaire : la pathologie s’accompagne souvent d’une vision affaiblie et d’une perception de petites taches noires. Il n’est pas rare de ne ressentir aucune douleur associée

Les facteurs de risques d’une uvéite


Plusieurs facteurs favorisent l'apparition d'une uvéite. Elle apparaît ainsi souvent en parallèle d'une infection telle que la tuberculose, la toxoplasmose, l’herpès ou la syphilis.
Les personnes souffrant d'une maladie auto-immune ou de la maladie de Crohn sont également plus sujettes à cette pathologie. Dans certains cas, on ne retrouve pas de cause particulière. Certaines pathologies peuvent provoquer la survenue de plusieurs poussées d’uvéite.

Les traitements de l’uvéite


Si vous pensez avoir une uvéite, ou toutes autres inflammations ou infections oculaires, prenez rendez-vous chez votre ophtalmologiste. Lui seul pourra vous prescrire le traitement approprié.

Si la cause de la maladie est déterminée, il s'agira dans un premier temps de la traiter. Le traitement dépendra alors bien entendu des caractéristiques de la pathologie sous-jacente.

Le traitement médical de l'uvéite repose principalement sur la réduction de l'inflammation. Il fait intervenir des anti-inflammatoires et des collyres.
Dans le cas d'une inflammation chronique, la prescription d'injections intra-oculaires, immunosuppresseurs, ou une chirurgie pourront être envisagées par le médecin.

A lire aussi

  • Le Chalazion

    Le Chalazion est un petit kyste qui se forme sur la paupière supérieure ou inférieure d’un ou les deux yeux. Ce kyste est bénin, non infectieux mais prend de quelques semaines à quelques mois pour disparaître. 
  • La blépharite

    La blépharite est une inflammation du bord des paupières. Elle peut s’étendre à la paupière, sa face interne, l'œil et peut entraîner une perte des cils.
  • L'orgelet

    L’orgelet est une infection bactérienne bénigne du bord de la paupière. Un petit bouton rouge et douloureux apparaît à la base d’un cil, remplis de pus. Il n’y a pas de risque de dommage sur l'œil et ce n’est pas contagieux. Il disparaît naturellement au bout d’une semaine environ.
  • L'herpès de l'œil

    L’herpès oculaire est une infection virale de l'œil. Il constitue la première cause des cas de cécité d’origine infectieuse, au sein des pays industrialisés. 
  • La Kératite

    La kératite est une inflammation qui touche la cornée de l’œil. Elle peut avoir des conséquences graves sur la vision si elle n’est pas traitée à temps.
  • Uvéite : symptômes et traitement

    L'uvéite est une maladie inflammatoire de l’œil, touchant selon les cas une partie ou la totalité de l'uvée. Savoir en reconnaître les symptômes conduira à une prise en charge plus rapide.
  • La conjonctivite

    Qui ne s’est jamais réveillé un matin, les yeux collés, coulants ou difficiles à ouvrir tant ils étaient secs et piquants ? Les cas de conjonctivites sont très fréquents et il est ainsi peu probable que vous ayez pu y échapper. Voici donc quelques conseils pour la traiter au mieux.

Vous allez nous aimer et nous suivre !

Restez informés et recevez nos offres KRYS

(= error =)

Listes d'abonnements

Votre inscription a été prise en compte

#Krys