On m’a dit que la myopie protège de la presbytie !

C’est faux ! Contrairement aux idées reçues, la myopie ne protège en aucun cas de la presbytie. La presbytie ne fait pas de jaloux, elle concerne tout le monde ! Elle débute vers 44, 45 ans et peut évoluer jusqu’à 60 ans. Les opticiens Krys vous proposent une mise au point pour comprendre d’où vient cette croyance !

hommes portant des lunettes

Les myopes parviennent à voir de près plus longtemps sans lunettes !

Le secret de cette idée reçue est certainement dû au fait que même si la myopie n‘empêche pas la presbytie, elle permet aux myopes qui avancent en âge, à voir de près plus longtemps ! Du moins sans leurs lunettes ! Car quand ils utilisent leur correction, ils ont les mêmes difficultés à y voir de près que les personnes de leur âge n’ayant pas de problèmes de vue particuliers.

Là où cela se complique, c’est en vision de loin ! Parce que même si le myope peut voir sans lunettes de près, il voit flou de loin !

En résumé : un myope presbyte peut y voir de près lorsqu’il ne porte pas sa correction, mais il ne faut pas qu’il ait besoin de voir de loin au risque d’y voir flou ! Sa myopie ne doit être ni trop faible, car elle ne compense pas du tout la presbytie, ni trop forte car elle impose une distance de lecture trop rapprochée.

Une solution pour les myopes : porter des verres progressifs !

La solution pour les myopes est de choisir de porter des verres progressifs, qui permettent de corriger à la fois la myopie et la presbytie et permettent de voir à toutes les distances. Cela est possible par une augmentation progressive de la puissance du verre entre le haut et le bas du verre : d’où le nom de « verre progressif ». Le passage d’une distance de vision à une autre se fait naturellement, en douceur et sans aucune rupture.

Nous espérons que cet article vous aura aidé à mieux comprendre comment la myopie permet de « tricher » mais pas de réellement compenser la presbytie.