Des lentilles télescopiques pour les personnes atteintes de basse vision et de DMLA

Des chercheurs suisses ont conçu des lentilles de contact télescopiques. Ces lentilles sont équipées d’un zoom, actionnable par un simple clignement de l’œil ! Les opticiens Krys ont choisi de vous présenter cette innovation qui pourrait changer la vie de nombreuses personnes atteintes de basse vision ou de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

lentille telescopique

Lentilles de contact télescopiques (© Ecole Polytechique Fédérale de Lausanne)

Comment fonctionnent les lentilles de contact télescopiques ?

Présentées le 13 février dernier à la conférence annuelle de l’American Association for the Advancement of Science (AAAS) en Californie, ces lentilles télescopiques fonctionnent comme un zoom.

Pour actionner le zoom des lentilles, l’utilisateur doit porter des lunettes spéciales qui détectent les mouvements des paupières : un clignement de l’œil droit déclenche le zoom, un clignement de l’œil gauche rétablit la vision normale.

Ces lentilles permettraient de multiplier l’acuité visuelle des patients atteints de basse vision ou de DMLA par 2,8.

Venir en aide aux personnes atteintes de basse vision ou de DMLA

Du fait du vieillissement de la population, la basse vision concerne de plus en plus de personnes. En France, on estime à 3 millions, les personnes ayant une acuité visuelle qu’on ne peut plus corriger avec de simples lunettes.

La DMLA, quant à elle, est la principale cause de malvoyance chez les plus de 50 ans. Elle entraîne une perte partielle de la vue en rendant la vision centrale floue et imprécise et en donnant une sensation de tâche noire. 1 million de personnes seraient atteintes par cette pathologie en France.

Grâce à ces nouvelles lentilles, les malades pourraient augmenter leur acuité visuelle en zoomant comme ils le souhaitent sur l’objet à fixer, en activant le mécanisme par un simple clin d’œil.

Des lentilles en voie de développement

Présentées pour la première fois en 2013, ces lentilles ont été améliorées depuis pour accroître le confort et pouvoir être portées tout au long de la journée.

De plus, ces lentilles ne mesurent que 1,55 millimètre d’épaisseur, ce qui représente tout de même 20 fois l’épaisseur de modèles classiques. Elles restent cependant inférieures à l’épaisseur des verres de lunettes et aux précédentes versions réalisées.

Aujourd’hui, de nombreuses personnes auraient besoin de lunettes télescopiques mais ne les porteraient pas en raison de leur gêne à porter un équipement lourd et encombrant.

Le projet est encore à l’état de recherche mais ces lentilles pourraient devenir une véritable alternative pour les personnes touchées par ces troubles. Des essais cliniques devraient bientôt débuter.