Aller au contenu principal

(= cartData.lines.length =) article articles

  • (=:: line.product.common.title || line.designation =)

    (=:: line.quantity =)
    (=:: line.amountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) (=:: line.amountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT
    *Prix magasin

Total : (= cartData.amounts.linesAmountWithTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) (= cartData.amounts.linesAmountWithoutTaxes | rbsFormatPrice:cartData.common.currencyCode =) HT

Panier en cours de paiement

Voir mon panier

Votre panier est vide. Panier en cours de chargement...

Commandez vos lentilles avant le 20 décembre pour vous assurer une prise en charge optimale.

Santé La DMLA

La DMLA ou « dégénérescence maculaire liée à l’âge » est le vieillissement de la macula qui est la région centrale de la rétine et nous permet de distinguer les détails quand nous regardons un sujet.
C’est la principale cause de malvoyance chez les adultes de plus de 50 ans. Il est donc fortement recommandé de pratiquer des examens ophtalmologiques régulièrement à partir de 55 ans.

Qu’est-ce que la DMLA ?


La DMLA est une maladie due à l’altération de la macula qui se traduit par une baisse de l’acuité d’un ou des deux yeux. C’est une pathologie bilatérale, c’est-à-dire que, si un œil est touché, le risque pour le deuxième œil de développer la maladie augmente d’environ 10% par an.

La vision devient difficile pour la lecture, pour la conduite, pour regarder la télévision, pour reconnaître des détails ou des visages, etc. Les lignes droites apparaissent déformées ou gondolées. Aux stades plus avancés, apparaît la sensation d’une tâche noire au centre du champ visuel. Les personnes ont une bonne vision d’ensemble d’une scène mais ne peuvent plus en saisir les détails. La vision périphérique reste intacte.

Il existe deux formes de DMLA :
 
  • La DMLA « sèche » : la macula est amincie, et une apparition de petites lésions appelées Drusen fini par altérer les signaux visuels. Sous cette forme, la progression de la maladie est lente. Aucun traitement n’existe.
  • La DMLA « humide » : des vaisseaux sanguins se développent dans la macula, des hémorragies peuvent se produire provoquant une perte brutale de la vision centrale. C’est la forme la moins fréquente de DMLA mais son évolution est rapide. Un traitement est disponible pour ralentir l’évolution de la maladie

Que veut dire maculaire ?


Maculaire vient du mot macula, un tissu photosensible situé au centre de la rétine. Composée de cellules nerveuses permettant de distinguer les éléments centraux de l’image, la macula assure la transmission au cerveau de 90% des informations visuelles. Si la macula est abîmée, votre vision centrale sera floue et imprécise et une sensation de tache noire pourrait même apparaître.

Qui est concerné ?


La DMLA atteint les personnes de plus de 50 ans. On considère que le risque d’atteinte est de 2 % à 60 ans et de 30 % à 75 ans. L’âge est le premier facteur de risques. Un examen ophtalmologique avec fond d’œil régulier est donc vivement recommandé à partir de 55 ans. Seul un dépistage précoce permet de limiter la progression de la maladie.

Quelles solutions ?


Les médicaments et solutions contre la DMLA dépendent directement de la forme de la maladie. Pour la forme “sèche” (ou atrophique) qui est de loin la plus fréquente, la prise quotidienne de minéraux, suppléments de vitamines ou substances antioxydantes peut avoir comme effet de ralentir sa progression. Plusieurs études et recherches sont actuellement en cours afin d’améliorer le traitement de cette maladie.

Pour les formes “humides” (ou exsudatives), il est possible d’avoir recours à des traitements tels que les injections intraoculaires de substances destinées à freiner la croissance des néovaisseaux (anti-VEGF), ou le laser. Ces traitements permettent de stabiliser, voire d’améliorer la vision.

Évoquée en 2016, une étude menée par des spécialistes en ophtalmologie avait laissé entrevoir des résultats encourageants. Durant cette étude, plusieurs patients ayant eu recours à une forte dose de statine avaient pu constater une nette amélioration de leur vision, mais ont présenté des effets secondaires. Des études complémentaires sur de nouveaux sujets doivent donc être menées pour valider l’efficacité de ce traitement.

Prévention


La prévention reste bien entendu essentielle pour lutter contre la DMLA. Si celle-ci est directement liée à l’âge, d’autres facteurs peuvent réduire le risque d’apparition de la maladie. Ces derniers sont directement liés au mode de vie : éviter le tabac, consommer des fruits et légumes riches en antioxydants, ou encore du poisson (oméga 3). Une activité sportive régulière est bien entendu recommandée.

A lire aussi

  • Des lentilles télescopiques pour les personnes atteintes de basse vision

    Des chercheurs suisses ont conçu des lentilles de contact télescopiques. Ces lentilles sont équipées d’un zoom, actionnable par un simple clignement de l’œil ! Les opticiens Krys ont choisi de vous présenter cette innovation qui pourrait changer la vie de nombreuses personnes atteintes de basse vision ou de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).
  • DMLA

    Vous avez l'impression que les lignes droites ondulent ou se déforment ? C’est peut-être le signe d’un début de dégénérescence maculaire liée à l’âge. De quoi s’agit-il ?

Vous allez nous aimer et nous suivre !

Restez informés et recevez nos offres KRYS

(= error =)

Listes d'abonnements

Votre inscription a été prise en compte

#Krys