Lunettes de repos : quand les porter ?

Vous n’avez pas de troubles de la vision à corriger mais vous ressentez une gêne au niveau des yeux au fil de la journée ?  Les lunettes de repos sont la solution pour réduire votre fatigue visuelle. Si vous vous demandez à quelles occasions les porter, suivez nos conseils !

Que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles, aujourd’hui, nous passons beaucoup de temps devant les écrans. La fatigue visuelle et ses symptômes : maux de tête, yeux qui piquent, vision qui se brouille, sensibilité à la lumière voire parfois vertiges, sont de plus en plus fréquents. Les lunettes de repos, comme leur nom l’indique, vont servir non pas à corriger un défaut visuel mais à soulager vos yeux et à rendre moins forte la gêne produite par la lumière artificielle des écrans.

Pour savoir quand les porter, c’est tout simple :

Quand les porter ?

  • Si vous prévoyez de passer une longue période devant votre écran d’ordinateur ou devant votre télévision ou pour un temps de lecture prolongé, portez-les dès le début de manière préventive.
     
  • Dans les autres cas, portez-les dès lors que les premiers symptômes de la fatigue oculaire se font ressentir.

 

Elles vont soulager votre accommodation grâce à une très légère correction sur les verres, mais aussi améliorer les contrastes et dans la plupart des cas, diminuer les sensations d’éblouissement grâce à un traitement antireflet.

 

Dans quels cas ne pas les porter ?

Il n’est pas nécessaire de les porter tout au long de la journée. Les lunettes de repos se portent en intérieur, lorsque la luminosité naturelle est réduite et que vous avez prévu de faire travailler vos yeux sur une longue durée devant un écran, un livre ou pour une activité qui demande de la précision.

Elles ne sont pas non plus adaptées à la conduite car elles ne corrigent pas la vision de loin.

Si malgré le port de ces lunettes de repos, les symptômes de la fatigue oculaire persistent, il est recommandé d’aller consulter un ophtalmologiste.